Plaque personnalisée

Changed
04/06/2024

Une plaque d’immatriculation personnalisée est une plaque dont les caractères ont été choisis par son titulaire.  

Pour quels véhicules ?  

Vous pouvez faire la demande d’une immatriculation personnalisée pour un véhicule, comme :  

  • une voiture;  
  • une moto ;  
  • une remorque ;  
  • un véhicule ancêtre (mis en circulation depuis plus de 25 ans). L’identification des véhicules oldtimers en tant qu’ancêtres se fait au moyen d’une vignette « O » apposée en dessous du sceau en relief de la DIV.                                                                 

La personnalisation n’est pas possible pour les cyclomoteurs, les quadricycles légers, les taxis et voitures de location avec chauffeur, les tracteurs agricoles ou forestiers sous plaque G, ainsi que les plaques commerciales, les plaques temporaires et les plaques transit.  

Quelles sont les combinaisons possibles ?  

Règles  

La combinaison de votre plaque d’immatriculation personnalisée est soumise à plusieurs règles :  

  • elle doit débuter par le sceau de la DIV ;  
  • elle est composée au maximum de neuf emplacements, dont un emplacement imposé (le sceau de la DIV), ce qui permet une combinaison de maximum huit caractères ;  
  • elle ne peut pas être composée uniquement de chiffres ;  
  • elle doit contenir au moins une lettre ;  
  • le tiret est considéré comme un caractère ;  
  • les lettres ou groupes de lettres doivent être séparés des chiffres ou groupes de chiffres par un tiret ;  
  • les lettres peuvent également être séparées de groupes de lettres par un tiret. De même, les chiffres peuvent être séparés des groupes de chiffres par un tiret ;  
  • les tirets ne peuvent pas être consécutifs (par exemple, « ABC- - 12 » n’est pas correct) ;  
  • les tirets ne peuvent jamais se trouver en début ou en fin de ligne (par exemple, « -AB -12 » et « -SIR- » ne sont pas corrects).  

Combinaisons non-autorisées  

La combinaison de votre plaque personnalisée ne peut pas commencer par :  

  • les lettres CD, afin d’éviter la confusion avec les plaques des corps diplomatiques ;  
  • les lettres W, X, Y et Z suivies d’une lettre, de deux chiffres, puis de trois lettres, afin d’éviter la confusion avec les plaques internationales de courte durée, d’exportation et avec les plaques commerciales du secteur professionnel de l’automobile (par exemple, « WA-14-AAA » n’est pas correct) ;  
  • trois lettres suivies de deux chiffres et des lettres W, X, Y et Z suivies d’une lettre, afin d’éviter la confusion avec les plaques temporaires de courte durée, d’exportation et avec les plaques essai et commerciales du secteur professionnel de l’automobile (par exemple, « AAA – 14 – WA » n’est pas correct) ;  
  • les lettres TX et TL, afin d’éviter la confusion avec les plaques taxi encore existantes au format TXX-111 ;  
  • les lettres Z, V et Y suivies de trois lettres et de trois chiffres (par exemple, « Z – AAA – 111 » n’est pas correct) ;  
  • la lettre U suivie d’une lettre, de deux chiffres et de trois lettres (par exemple, « U - A -11-AAA ».  

La combinaison ne peut pas être constituée de :  

  • trois lettres suivies de quatre chiffres (par exemple, « JAN-4444 » n’est pas correct) ;  
  • quatre lettres suivies de trois chiffres (par exemple « AXEL-333 » n’est pas correct) ;  
  • trois chiffres suivis de quatre lettres (par exemple « 007-BOND » n’est pas correct) ;  
  • quatre chiffres suivis de trois lettres, afin d’éviter la confusion avec les plaques normales au format européen avec indice délivrées depuis le 16 novembre 2010 (par exemple « 2014-BEL » n’est pas correct) ;   
  • la lettre B suivie de 3 chiffres et d’une lettre, afin d’éviter un conflit avec les plaques de militaires belges stationnés en Allemagne (par exemple « A-B123A  » n’est pas correct).  

La combinaison ne peut pas être comprise entre :  

  • A-0 et A-999999 ;  
  • E-0 et E-999999 ;  
  • P-0 et P-999999;  
  • 0 et 99999999, sauf dans le cas des véhicules ancêtres datant d’avant 1954, sans conflit avec les plaques cour ou les plaques temporaires de longue durée encore actives.  

En plus de ces restrictions, une liste noire des combinaisons interdites a été établie et s’applique à chaque demande de plaque personnalisée.  La combinaison ne peut pas présenter un caractère offensant, discriminatoire, xénophobe ou raciste ou faire l’apologie du terrorisme, même de manière indirecte ou sous-entendue ou encore elle ne peut pas comporter de référence ouvertement politique.

Combinaisons possibles  

Retrouvez un pdf des combinaisons possibles ici.  

Comment réserver une plaque personnalisée ?  

Pour connaître la procédure de réservation d’une plaque d’immatriculation personnalisée, rendez-vous sur notre page Réservation (WebPERSO). Si vous êtes assureur, rendez-vous sur notre page Assureurs (WebDIV).  

Voyez les infos sur les prix et la livraison.

Peut-on conserver une ancienne plaque personnalisée ou non ?  

Plaque personnalisée à 5 ou 6 caractères   

Si vous possédez une ancienne plaque personnalisée à 5 ou 6 caractères encore active, et si votre rétribution a été payée dans les temps, votre plaque sera transformée en modèle européen. Pour cela, vous devrez faire une nouvelle demande d’immatriculation personnalisée sous l’inscription concernée.  

Plaque non-personnalisée à 5 ou 6 caractères  

Si vous possédez une ancienne plaque non-personnalisée à 5 ou 6 caractères et que vous souhaitez enregistrer cette même combinaison sur un nouveau véhicule, vous devez faire une demande de personnalisation de plaque, après avoir radié votre plaque actuelle

Plaque personnalisée avec indice « 9 »  

Si vous possédez une ancienne plaque personnalisée avec un indice « 9 » en début de plaque et que vous souhaitez enregistrer la même combinaison sur un nouveau véhicule sans indice « 9 », vous pouvez en faire la demande. Votre plaque sera alors transformée en modèle européen. Si la même combinaison sans indice « 9 » est disponible, elle vous sera automatiquement réservée. Si elle ne l’est plus, vous pourrez choisir une nouvelle combinaison pour votre plaque.  

Que faire en cas de plaque personnalisée perdue ou volée ?  

Vous devez aller à la Police déclarer la dépossession involontaire de la plaque. Il n’est pas possible d’en demander un duplicata. Le véhicule concerné doit être réimmatriculé sous une plaque normale ou sous une autre plaque personnalisée (réservation et paiement obligatoires). 

Contact

Contact Fields

SPF Mobilité et Transports 
Direction générale Transport routier et Sécurité routière
Service Immatriculation des Véhicules (DIV)
Rue du Progrès 56  
1210 Bruxelles

E-mail : perso.div@mobilit.fgov.be