Politiques vélo et statistiques vélo 

Changed
19/06/2024

Politiques

Plans internationaux

European Cycling Declaration

Image removed.A l’initiative de la Belgique, une alliance de six Ministres européens de la Mobilité a signé la « European Cycling Declaration » le 2 juin 2022 à Luxembourg. Il s’agit de l'Autriche, de la Belgique, du Danemark, de l'Irlande, du Luxembourg et des Pays-Bas. Ensemble, ils appellent la Commission européenne à se doter d’une véritable politique vélo pour l'Europe et à faire de 2024 l'Année européenne du vélo. Depuis, d'autres pays ont rejoint l’alliance (Chypre, Croatie, Espagne, Estonie, France, Grèce, Hongrie, Lituanie, Slovaquie, Slovénie et la Lettonie).

Déclaration Européenne sur l’Utilisation du Vélo

Faisant suite à l’European Cycling Declaration, le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne ont adopter le 3 avril 2024 la Déclaration Européenne sur l’Utilisation du Vélo.

La déclaration reconnaît le vélo comme un des modes de transport et de loisirs les plus durables, accessibles, inclusifs, abordables et sains, et qu’il joue un rôle capital dans la société et l'économie européennes. Elle a pour objectif de servir de boussole stratégique pour les politique et initiative relatives à l’utilisation du vélo.

Plans fédéraux

Plan d’action fédéral pour la promotion du vélo : BE CYCLIST

Dans son accord de gouvernement, le gouvernement fédéral s’est fixé comme objectif de réaliser un transfert modal ambitieux. La mobilité active et le vélo en particulier jouent un rôle central dans cette démarche. Vu les effets positifs sur la santé, l’économie et le climat, l’ensemble des membres du gouvernement ont collaboré pour concevoir un Plan d’Action pour la Promotion du Vélo, à l’image de ce qui se fait dans d’autres régions ou pays européens. Be Cyclist, le Plan d’Action pour la Promotion du Vélo, est constitué de mesures uniquement basées sur des compétences fédérales, chacune dans les compétences de son ou sa ministre ou secrétaire d’Etat.

Ce plan doit permettre la réalisation d’un saut d’échelle dans le développement de l’usage du vélo car de nombreuses occasions de passer à la vitesse supérieure existent aussi à l’échelon fédéral. Chaque ministre et secrétaire d’Etat disposant de leviers pour favoriser la pratique du vélo dans ses compétences propres, ces leviers ont été listés et insérés dans le plan par le biais de mesures concrètes, positives et stimulantes. Se déplacer à vélo doit être possible, accessible, sûr et évident pour toutes et tous.

Pour le plan complet: Be Cyclist - Plan d'action vélo

Pour l'évaluation finale : Be Cyclist - Évaluation finale

Plans régionaux

Charte infrastructures cyclables le long des voies ferrées et sur les anciennes lignes de chemin de fer

Afin d’inciter encore davantage de personnes à se déplacer plus souvent à vélo, il est essentiel de disposer d’un réseau étendu et cohérent de pistes et de routes cyclables sûres et de qualité. Et les tracés le long des voies ferrées sont souvent particulièrement adaptés à cette fin. La plupart du temps, ils relient directement deux communes ou deux villes. De même, les anciennes lignes de chemin de fer se prêtent bien souvent aux infrastructures cyclables, en particulier lorsqu’elles traversent un terrain vallonné.

Avec cette charte, les ministres de la Mobilité fédéral, flamand, wallon et bruxellois ainsi qu’Infrabel et la SNCB confirment leur ambition commune d’exploiter le potentiel des lignes ferroviaires existantes et désaffectées pour la construction d’infrastructures cyclables.

Statistiques

Plusieurs de nos enquêtes sont consacrées (en tout ou en partie) à l’élaboration de statistiques relatives à la pratique du vélo : 

D’autres statistiques sont élaborées au niveau fédéral et régional :

 

Pour des questions spécifiques, contactez nos fonctionnaires vélo

  • Pour les questions relatives aux statistiques sur le vélo